Terrasse suspendue

Idéale pour profiter d’un espace de vie ouvert sur l’extérieur, sans empiéter sur le jardin, la terrasse suspendue ou terrasse sur pilotis embellit également la façade de la maison, mais reste onéreuse et complexe à mettre en œuvre.

1/ Définition d’une terrasse suspendue

Une terrasse suspendue est une terrasse soutenue par une charpente fixée perpendiculairement à la façade et reposant au minimum sur 2 poutres porteuses ancrées au sol.

Bien que le plus souvent attenante au premier étage de la maison, elle peut s’élever jusqu’à 5 mètres au-dessus du sol. Quant à sa superficie, elle peut prendre quasiment toutes les dimensions, mais plus elle sera grande, plus elle nécessitera de poutres porteuses.

De sa superficie dépendront également les autorisations à obtenir :

  • Jusqu’à 9 m2, la loi considère qu’il s’agit non pas d’une terrasse suspendue mais d’un balcon.
  • Au-delà de cette superficie, et à plus de 60 cm de hauteur, les mêmes règles que celles d’un agrandissement classique s’appliquent.
  • Jusqu’à 20 m2, une déclaration de travaux s’impose donc, au-delà il vous faudra déposer un permis de construire.

2/ Avantages et inconvénients d’une terrasse suspendue

Les avantages d’une terrasse suspendue sont nombreux :

  • Elle n’empiète pas sur le jardin.
  • Elle offre une vue aérienne.
  • Elle s’adapte parfaitement aux terrains accidentés ou en dénivelé.
  • Elle ne souffre pas de l’humidité du sol, contrairement à une terrasse classique.

Remarque : le principal inconvénient d’une terrasse suspendue demeure son coût, plus élevé que celui d’une terrasse posée au sol.

 

 Principaux matériaux d’une terrasse suspendue

Du matériau utilisé dans la construction de votre terrasse suspendue dépendra son esthétique, mais aussi son prix :

Terrasse suspendue en béton

Le béton est le matériau de construction le plus utilisé au monde.

Avantages du béton :

  • Il a une remarquable durée de vie.
  • Sa résistance à la compression lui confère une très grande solidité.
  • Il est résistant au feu.
  • Il est naturellement imputrescible.
  • Il est recyclable.
  • Il nécessite peu d’entretien.
  • Il multiplie les effets (poli, brossé, teinté, ciré, etc.)

Inconvénients du béton :

  • La préparation du sol peut être complexe.
  • Des fissures sont susceptibles d’apparaître si la mise en œuvre est mal réalisée.

 

Terrasse suspendue en bois

Vous aurez le choix entre le bois européen (pin, chêne, sapin, mélèze, etc.) ou le bois exotique (ipé, teck, iroko, etc.), plus cher mais aussi plus résistant. Mais, quelle que soit l’essence choisie, pour être utilisable en extérieur, elle doit être au minimum de classe 4 (c’est-à-dire à même d’être en contact direct avec le sol) et traitée autoclave s’il ne s’agit pas d’un bois naturellement imputrescible.

Avantages du bois :

  • Il est esthétique et chaleureux.
  • Il est écologique.
  • Il est agréable au contact.
  • Il est peu glissant.

Inconvénients du bois :

  • Il peut se fissurer et grisailler.
  • Il craint les attaques des insectes et des champignons.
  • Il doit être régulièrement entretenu

Terrasse suspendue en composite

Le composite (ou bois composite) est fabriqué à partir de particules de bois mélangées à une résine (polypropylène ou PVC par exemple) pour allier les qualités des deux matériaux.

Avantages du composite :

  • À l’esthétique et à la solidité du bois, la résine ajoute sa longévité.
  • Il ne risque pas de se fendre et de créer des échardes.
  • Il est imputrescible, résistant aux champignons et aux insectes.
  • Il ne se déforme pas sous l’effet des variations climatiques.
  • Traité anti-UV, il ne se décolore pas au soleil.
  • Il ne nécessite aucun entretien particulier et se nettoie à l’eau.
  • Il est ininflammable.

Inconvénients du composite :

  • Le composite étant conducteur de chaleur, la terrasse suspendue a tendance à chauffer au soleil.
  • La pose doit respecter des règles strictes.

3/ Gamme de prix d’une terrasse suspendue

Le prix d’une terrasse suspendue tient compte de nombreux facteurs, dont ses dimensions, les contraintes de mise en œuvre, le matériau choisi, etc. :

  • Pour une terrasse en bois suspendue, comptez de 200 € à plus de 500 € le m² posé
  • Pour une terrasse en béton suspendue, comptez de 200 € à plus de 350 € le m² posé
Sur le même thème :