Le Spa intérieur

Le spa intérieur est l’une des deux possibilités pour l’emplacement de votre spa. L’autre est le spa extérieur.

Il est possible d’installer tout type de spa en intérieur : spa encastrable, portable, de nage ou gonflable.

À l’intérieur de votre habitation, vous pouvez également opter pour tout type de matériaux : spa bois, béton, pierre, synthétique ou mosaïques.

Il existe cependant deux conditions fondamentales : la résistance du sol et l’aération de la pièce.

Spa intérieur : des dimensions adaptées

Avant de commander un spa intérieur, il faut être attentif aux dimensions que vous souhaitez.

Pour bien choisir, tenez compte :

  • de vos besoins : un spa pour combien de personnes ? Spa de nage ou classique ?
  • des contraintes techniques de votre intérieur : résistance du sol
  • accessibilité : passage des portes, escaliers…
  • des caractéristiques de votre habitation : taille de la pièce, hauteur de plafond…il faut que le spa s’intègre harmonieusement à son environnement.

Spa intérieur : attention à la résistance du sol

Avant d’installer un spa en intérieur, il faut vous assurer que le sol peut résister au poids maximal du spa, c’est-à-dire le poids du spa rempli au maximum avec le nombre maximum de personnes dedans.

Voici comment calculer le poids du spa plein :

Poids du spa plein = poids vide +  poids du volume d’eau (1 litre d’eau = 1 kg) + 70kg par nombre de place

Exemple : le poids d’un spa en eau pour trois personnes avoisine les 1 200kgs.

Spa : aération nécessaire de la pièce

Si vous souhaitez installer un spa en intérieur, il faut que l’aération de la pièce soit efficace car la vapeur d’eau est dégagée de manière importante tout au long de la baignade.

Si l’aération n’est pas bonne, de la moisissure risque de se former et les murs de se dégrader.

Si la pièce du spa a peu d’ouvertures, il est indispensable de l’équiper d’un déshumidificateur :

  • un déshumidificateur coûte entre 200 et 2000€  selon la quantité d’eau qu’il absorbe à l’heure ;
    il faut le choisir selon la fréquence d’utilisation, mais un petit déshumidificateur électrique est en principe suffisant.

Remarque : si votre maison est équipée d’un système de VMC, vous pouvez y raccorder la pièce où se trouve votre spa.

 

Quelques conseils pour l’installation de votre SPA

Choisir le bon emplacement

Que vous envisagiez de l’installer en extérieur ou à l’intérieur, il faudra faire attention à plusieurs choses si vous ne voulez pas le regretter plus tard.

  1. La vue : à l’extérieur, pensez à disposer votre Spa à l’abri du vent et de façon à profiter au maximum de l’ensoleillement pendant toute l’année. A l’intérieur, pensez aussi à ce que vous apprécierez de voir (ou de ne pas voir) depuis votre spa.
  2. Le confort : Pensez à laisser un espace suffisant autour de votre SPA de façon à pouvoir y circuler en toute tranquillité. Cela permet également de conserver une accessibilité pour un technicien en cas de panne. Nous vous recommandons de prévoir un espace minimum de 50 cm.

 

L’implantation extérieure

  • Profitez des bienfaits du spa durant toute l’année, comme savent si bien le faire nos amis scandinaves depuis plus de cent ans. Chez eux, plus de 90% des spas sont utilisés en extérieur.
  • Assurez-vous que votre sol soit bien plat, une légère pente peut endommager, dans la durée, le châssis et la coque de votre Spa.
  • Nous vous recommandons, pour des raisons de sécurité (support de charge important), de couler une dalle de béton armé d’environ 10 à 15 cm d’épaisseur à l’endroit où doit prendre place votre spa.
  • Vous pouvez choisir de laisser votre spa en hors-sol (spa portable) ou bien de choisir la version « enterrée » ou encore « encastrée ». Ce choix se fera en fonction des idées d’aménagement que vous avez en tête, et des possibilités que vous offre l’endroit où vous installez votre bain à remous.
  • Pensez également au revêtement extérieur du sol qui va entourer votre spa : bois exotique, dalle béton, etc… Il faut que celui-ci soit impérativement antidérapant pour éviter les accidents dus aux glissades à proximité du spa.
  • Ne placez pas votre Spa sous un arbre afin d’éviter les risques liés aux chutes des branches et de feuilles qui pourraient endommager votre cuve et obstruer la filtration. De manière plus générale, en extérieur, ne pas hésiter à utiliser la couverture pour refermer votre spa dès que vous ne l’utilisez plus.

L’implantation intérieure du SPA

  • Dans la mesure du possible, il vaut mieux aménager une pièce exclusivement réservée à cet effet (recommandé) : salle de détente, salle de sport, solarium, sauna ou bien encore hammam. Mais votre spa peut aussi prendre place en solitaire sous une véranda.
  • Assurez-vous d’avoir un emplacement suffisamment important en fonction des dimensions du SPA que vous aurez choisi, et, d’un espace de passage relativement large tout autour de celui-ci afin d’en faciliter la circulation.
  • Assurez-vous de la bonne conformité et solidité de votre sol de façon à ne pas endommager votre dalle de réception.
  • Assurez-vous que vos ouvertures (portes, fenêtres) permettent bien l’accès de votre SPA dans la pièce voulue, de façon à ne pas détériorer votre intérieur existant.
  • Une ventilation d’échappement extérieur est à prévoir pour éviter que l’humidité ne s’installe.
  • Pensez à l’installation à proximité de votre SPA, d’un robinet d’eau douce pour assurer le remplissage de celui-ci. Prévoir également un emplacement de vidange, ceci afin d’éviter l’utilisation d’un tuyau (d’arrosage) à chaque fois que vous devrez vidanger votre SPA.
  • En cas de débordement, fuite ou trop plein lié au nombre d’utilisateurs important en même temps, un système de pompage de l’eau peut-être nécessaire. Ce problème est bien entendu inexistant sur les gammes de spas à débordements, conçue justement pour ces cas de figure.

Pour votre sécurité

  • La mise en eau définitive et l’utilisation d’un SPA nécessite quelques règles élémentaires d’attention et de sécurité, pour ne pas créer d’accident corporel et matériel.
  • Ne pas laisser des enfants en bas âge (- de 10 ans) utiliser le spa seul. veillez à les accompagner à chaque bain.
  • Ne laissez pas non plus d’animaux domestiques sauter dans votre jacuzzi aux risques d’obstruer la filtration avec les poils et d’abîmer le revêtement de la coque avec les griffes d’un chien, par exemple.
  • Prévoyez un électricien habilité pour effectuer votre installation et son raccordement électrique.
    Fiche technique : Une alimentation de 220 volts / 36 Ampères / câble de section 6 mm2

CTM Rénovation courtier en travaux se charge de vos devis de:
– Couverture et d’Etanchéité
– Électricité
– Gros œuvre et Carrelage
– Isolation et Plâtrerie
– Menuiseries extérieures
– Plomberie et Chauffage
– Rénovation partielle ou complète

Sur le même thème :