S’il existe un type d’infrastructure qui ne cesse de cumuler les commentaires positifs, c’est bien évidemment la terrasse suspendue. Il faut avouer que cette dernière présente d’innombrables avantages en plus d’apporter un cachet unique à la maison. 

Comment construire une terrasse suspendue ?

– Formalités administratives et démarches à entreprendre

Avant d’entreprendre les travaux, il est indispensable de se renseigner auprès de la mairie et consulter le PLU (Plan Local d’Urbanisme). Cette étape vous permettra de savoir si votre projet ainsi que les matériaux que vous comptez utiliser sont autorisés dans votre commune. Pour ce qui est des démarches administratives, sachez que les autorisations à obtenir dépendront de la surface de la terrasse suspendue. Ainsi, si l’emprise au sol est : 

  • Inférieur à 5 m2: Vous n’aurez pas besoin de déclarer les travaux ni de demander un permis de construire.
  • Supérieure à 5 m2 et inférieure ou égale à 20 m2: Une déclaration préalable de travaux (DP) sera obligatoire.
  • Supérieure à 20 m2: Vous devrez obtenir un permis de construire.
Terrasse suspendue
Terrasse suspendue

La construction d’une terrasse suspendue

La réalisation des travaux conformes aux réglementations par un professionnel vous offre des garanties. Toutefois,  pour vous aider à y voir plus clair, voici les différentes phases de construction d’une terrasse suspendue : 

L’élaboration des plans de la terrasse: cette première phase consiste à calculer les dimensions de la construction ainsi que le nombre de poutres nécessaires.

La préparation des fondations: durant cette étape, le professionnel commence par tracer au sol le périmètre de la terrasse. Il se charge ensuite de déterminer les positions des poteaux à enfouir. Après quoi, l’essentiel du travail consiste à creuser des trous dans la terre, à implanter et à sceller les poutres.

La pose de la structure de la terrasse: cette opération consiste à installer et fixer les bastaings sur le contour de la terrasse (s’il s’agit d’une construction en bois) ou à couler une dalle de béton (s’il s’agit d’une construction en béton).

L’installation du revêtement de la terrasse: Il s’agit de l’étape finale de la construction d’une terrasse suspendue. Elle comporte la pose des lames (en bois, en composite, etc.), du carrelage ou du parquet.

Une fois tous ces processus terminés, il ne restera plus qu’à installer un garde-corps afin d’assurer la sécurité des utilisateurs.